Bien choisir son col de chemise

Lors du choix de votre chemise, tous les détails importent : le type de textile, la coupe, et peut-être surprenant, le col. En effet, même si sa taille paraît négligeable par rapport à celle de la chemise, il peut rehausser ou gâcher l’effet esthétique du vêtement. Et pas seulement ! Sur les chemises femmes, il fait ressortir le décolleté, en plus du cou et de la forme du visage.

Il existe en effet une multitude de cols, à sélectionner selon la forme de votre visage, celle de la chemise, mais également de l’occasion.

Pour les moments formels, le col droit est le plus classique, et un des plus simples à porter, s’adaptant à la plupart des occasions. Avec ses pointes pointées vers le bas, il s’accorde parfaitement avec les chemises homme longues destinées aux costumes. Le col italien lui ressemble, simplement avec des pointes plus évasées.
Autres modèles, des cols hauts, bien couvrants, sont également très élégants. Le col relié, tout comme le col anglais, dont les deux pointes sont reliées par une bride, et une patte avec un bouton. Le premier se porte avec une cravate, et le second, plus étroit, avec un nœud.

Les jours où vous n’avez pas envie d’une cravate qui vous enserre, optez pour le col milanais, similaire à l’italien, mais qui se passe de cravate. Le col mao, sans pointes, ne nécessite aucun accessoire non plus.
Pour les visages ronds, ou larges, avec un cou un peu court, un col classique l’allongera. À l’inverse, si vous avez un visage et/ou un cou longiligne, optez pour un col italien, anglais, relié ou boutonné qui le mettra en valeur. Le col relié s’adapte à tout, de même que le col mao et le col à bouton ; parfaits pour une chemise grande taille.

Quel que soit le type de col que vous choisissez, veillez à ce qu’il reste impeccable pendant toute la journée et la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *