Départ en vacances : la ruse des internautes pour des billets de train moins chers

Cotrainage
Rate this post

Face à l’afflux de voyageurs dans les gares et des prix de billets qui flambent, des internautes ont trouvé une astuce peu orthodoxe pour payer moins cher. En se regroupant sur les réseaux sociaux, ils n’hésitent plus à aller négocier des prix de groupe auprès des companies de bus ou de train.

Plus on est de fous, moins chers sont les prix

Ce phénomène prend de l’ampleur mais reste encore assez confidentiel pour les non-initiés. « Pour le train, il suffit de constituer des groupes de 10 personnes pour obtenir des prix cassés jusqu’à -60%. » explique Nicolas Haiste le cofondateur de www.AllonsBonTrain.com.

La startup surfe sur cette tendance née sur les réseaux sociaux et organise du cotrainage, l’équivalent du covoiturage mais pour le train.

Le cotrainage : à lui de faire préférer le train ?

Ramener sur les bons rails les voyageurs tentés de prendre la voiture ou même du covoiturage : c’est le crédo écolo de Nicolas Haiste et de son associé Jérémy Aublanc qui prêchent activement pour les mérites du transport en train face à la voiture et même au covoiturage.

Théoriquement, n’importe qui peut se regrouper pour bénéficier des tarifs de groupe mais en pratique la plateforme de cotrainage joue les sites de rencontres, à la manière de Groupon ou de Blablacar.

Cet été, les festivaliers mettent l’ambiance dès l’arrivée en gare

La fête de l’Huma, Japan expo, Paris games week, Lollapalooza, les plages électroniques… ces manifestations ont toutes en commun d’être des partenaires de la startup. Et la liste se rallonge cet été avec une multitude de festivals de musique partout en France. Une manière conviviale aussi de se retrouver dès l’arrivée en gare entre festivaliers.

Car dans les faits, le cotrainage a surtout conquis les voyageurs qui se regroupent pour se rendre à un même événement : un festival, un salon, un séminaire d’entreprises, une manifestation sportive, un évènement étudiant, un enterrement de vie de garçon ou de jeune fille, un mariage…

Beaucoup de festivaliers vont donc découvrir cet été qu’un train peut en cacher un autre : plus économique, plus écologique et plus convivial.

Laisser un commentaire